Tout savoir sur les Bitters

Histoires -

Tout savoir sur les Bitters

Si vous vous êtes aventuré dans le bar à cocktails du coin 🍸, vous avez probablement vu des “Bitters” (ou amers) sur le menu. Quelques gouttes de ce mystérieux ingrédient suffisent à transformer un bon cocktail en un cocktail encore meilleur. 
Mais qu'est-ce que c'est exactement, et pourquoi vous en voudriez dans votre boisson ? Voilà tout ce que vous devez savoir :

Bitters ou amers cocktail

 

Qu’est-ce qu’un Bitter ?

Tout d’abord, les “bitters” et “amers de cocktail” sont la même chose, bitters étant le mot anglais. Généralement vendus dans une petite bouteille, ils contiennent beaucoup de saveur dans des doses toujours très légères. Il est donc bon de savoir une chose ou deux à leur sujet avant de les acheter, probablement même avant de les essayer.
Les amers sont obtenus en infusant un spiritueux neutre avec des aromates, généralement plusieurs :
  • Des épices comme le curcuma 🍠,
  • De l'écorce d'arbre,
  • Des racines,
  • Des graines,
  • Des fruits et écorces de fruits,
  • Etc...

On pourrait dire qu’ils sont des “épices” pour cocktails, saupoudrés pour perfectionner la saveur grâce à leurs arômes !


 

L'origine des Bitters

Comme c'est le cas pour beaucoup de vices, les amers étaient au départ un produit médicinal. L'origine des Bitters, ces mélanges alcoolisés composés d'herbes aromatiques comme la gentiane, la cassia, et l'écorce d'orange remonte à l'Égypte ancienne, où le vin était infusé d'herbes 🌿. Au Moyen Âge, la pharmacognosie (étude de la médecine d'origine naturelle) est entrée en collision avec l'alcool distillé facilement disponible. C’est ce qui a propulsé la popularité des combinaisons d'amers. Plus tard, comme pour beaucoup de campagnes de marketing, les allégations santé ont commencé à paraître un peu bizarres - les bitters pouvaient alors rendre la vigueur de leur jeunesse aux anciens, guérir le paludisme, etc... Mais heureusement pour toutes les personnes concernées, les amers ont fini par trouver leur chemin de l'armoire à pharmacie jusqu’à l'armoire à liqueur.

origine des bitters


Deux types de Bitters très différents

La variété dans les bitters est importante ! Il faut noter que les amers de cocktail - ceux qui se trouvent dans des bouteilles minuscules avec un compte-gouttes attaché au bouchon - ne doivent pas être confondus avec les amers potables. Les amers potables sont des liqueurs amères (aussi appelées Amari). Ils ne sont pas aussi forts que les amers de cocktail, ce qui signifie qu'ils peuvent être consommés en plus grande quantité (un petit verre plutôt que quelques gouttes 💦). C'est assez facile de faire la différence, car personne ne mettrait quoi que ce soit dans une si petite bouteille si vous deviez le boire tel quel. Bien sûr, si vous avez déjà essayé de boire des amers non potables comme l'Angostura en quantité, vos papilles gustatives pourraient bien se mettre en grève pendant une semaine ou deux ! Pas de danger, mais ce n’est pas pour autant que c’est un remède contre le paludisme !

Amari liqueur amère

Les Bitters les plus célèbres

Les bitters ont une place très importante parmi les spiritueux. Ainsi, même si vous n'êtes pas un buveur de cocktail, vous avez probablement entendu parler de quelques-uns des types d'amers les plus populaires. Il y a celui de Peychaud, utilisé dans le cocktail Sazerac et développé en 1830 par Antoine Amedee Peychaud, un apothicaire haïtien installé à la Nouvelle Orléans. Il y a également l’Angostura, avec son étiquette surdimensionnée, que l'on retrouve un peu partout, de l'Old Fashioned aux cures pour la gueule de bois. Et puis, dans une classe différente, les amers à l'orange et amers clairs aux agrumes 🍊. Ils sont de couleur souvent orange, avec un ensemble de saveurs plus légères, et généralement un peu moins d'amertume. 
L’Old fashioned 🥃 est sans doute le cocktail contenant des bitters le plus connu. Nous vous proposons le verre parfait pour boire (et préparer) vos Old Fashioned, n’oubliez pas d’y ajouter vos amers préférés !

Verre pour old fashioned

 

Très prochainement viendra un article pour vous expliquer comment préparer vos bitters personnalisés, à la maison !


1 commentaire

  • Dana

    Encore une découverte ! Merci pour cet article bien éclairant. J’attends désormais la suite pour pouvoir préparer les propres bitters.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés